Bikester est de retour ! Juste à temps pour la saison, Bikester propose à nouveau tout ce qui concerne le vélo


Maillot vélo - le vêtement de sport idéal

Selon le dicton, il n'y a pas de mauvais temps avec les bons vêtements. Le choix de votre maillot vélo se fait donc en fonction des conditions climatiques et de votre pratique. Et comme les amoureux du vélo pédale chaque saison, il faut, bien sûr, être paré à toutes les éventualités.

Notez qu'en fonction des conditions météorologiques et de votre sensibilité au froid, le maillot vélo idéal peut varier. C'est pourquoi vous devez tenir compte des facteurs suivants pour un confort maximal : le confort, la coupe, la matière et enfin les conditions dans lesquelles vous prévoyez de rouler.

Voici tout ce que vous devez savoir pour choisir le maillot vélo qui saura répondre à vos exigences.

1. Quelle matière pour mon maillot vélo?

Le choix des matières pour les vêtements de vélo est vaste. Il est essentiel d'avoir un maillot qui permette la circulation de l'air autour de votre corps.

Pour cela, vous pouvez choisir entre les tissus synthétiques (comme le polyester) et le coton. Le coton est respirant et léger. Quant aux matières synthétiques, elles offrent une meilleure isolation. Vous pouvez également opter pour une matière en mailles aérées, qui assure une bonne ventilation sans compromettre la chaleur.

Ces maillots respirants vous apportent confort grâce aux matières techniques qui permettent d'évacuer efficacement la transpiration. Aussi, les maillots utilisant les technologies Gore Tex permettent à l'excès de chaleur de s'échapper, et maintiennent ainsi le cycliste dans des conditions optimales.

La respirabilité se mesure en gr/m² / 24 h. C'est-à-dire la quantité de vapeur d'eau que le maillot laisse passer en 24 heures. Un maillot hautement respirant laissera passer jusqu'à 30 000 grammes.

2. Quel type de maillot pour votre pratique?

  • Le maillot vélo de route basique

Pour les débutants et les cyclistes du dimanche, l'option de base reste le maillot de vélo classique. Ce dernier convient très bien à une pratique occasionnelle et est largement suffisant pour une utilisation par temps sec. C'est un type de maillot pas trop cintré qui respire bien.

  • Le maillot ultra-mince

Pour vous accompagner dans vos sorties lors des chaudes journées estivales, vous pouvez opter pour un maillot ultra fin. Ils sont très légers et respirants pour évacuer la transpiration pendant un effort intense sous la chaleur. Toutefois, ils peuvent être insuffisants en cas de vent. Prévoyez un coupe-vent en complément, vous pourriez en avoir besoin en cas d'intempéries.

  • Le maillot de vélo aérodynamique

Il était réservé il y encore quelques années aux professionnels pour l'exercice du contre-la-montre. Aujourd'hui, toutes les grandes marques proposent aussi des vêtements de vélo ultralégers et serrés. Ce type de maillot vous conviendra si vous souhaitez vraiment tirer le maximum de vos efforts sur votre machine.

  • Ne pas oublier le maillot de corps

Le rôle du maillot de corps est essentiel. En effet, il assure l'évacuation de la sueur afin qu'elle ne reste pas sur la peau et maintient le corps à la température optimale.

3. Quel vêtement complémentaire pour votre maillot vélo?

Par temps frais, c'est le maillot à manches longues qui convient le mieux. Il conserve la chaleur du corps grâce à une matière un peu plus épaisse que les maillots vélo traditionnels. Alors vous pouvez le porter par-dessus une première couche de type "base layer" et affronter les frimas de l'automne ou du début de printemps sans encombres.

En hiver, le maillot à manches longues ne suffira pas à vous protéger des aléas climatiques à lui seul. Il faut souvent l'accompagner d'une veste ou d'un gilet coupe-vent. En somme, le choix de la matière de la veste dépend des conditions climatiques dominantes dans lesquelles vous allez évoluer.

Les vestes imperméables hardshell

Elles sont peu respirantes mais intégralement imperméables. En outre, ces vestes offrent une protection optimale contre les intempéries et les conditions engagées. Une veste hardshell n'a pas pour fonction d'apporter de la chaleur. C'est pour cela qu'il est préférable de la porter avec un vêtement de protection thermique en dessous.

Les vestes softshell

Le modèle softshell adhère bien au corps du cycliste. Il est à la fois réchauffant et isolant. De plus, sa matière stretch autorise une grande liberté de mouvement. Voici pourquoi les maillots de cyclisme softshell sont appréciées par temps froid pour leurs propriétés coupe-vent. Notez que le softshell est déperlant mais pas imperméable.

Les gilets de vélo

Ils sont utilisés comme dernière couche. Pratiques, ils présentent l'avantage de laisser plus de liberté de mouvement au niveau des bras et des épaules. Bien adaptés, ils offrent plus de confort lors du pédalage que les vestes à manches longues. S'il ne suffit pas toujours pour les longues sorties hivernales, le gilet est un bon compromis pour la mi-saison.

Les cuissards courts

Enfin n'oubliez pas qu'en complément de votre maillot vélo, les cuissards sont également une partie textile qu'il est important de bien choisir. Comme le maillot, ils vous apportent performance, style (beaucoup de cyclistes les préfèrent assortis) et surtout confort.

En conclusion

Le cyclisme est un sport exigeant et votre maillot de vélo doit être adapté à toutes les conditions d’utilisation. Avec ce guide, vous êtes désormais en mesure de choisir le maillot idéal pour votre prochaine sortie.